Notre histoire


Au début des années 2000, deux mamans d’enfants à haut potentiel se rendent compte qu'il n'y a rien de mis en place pour informer, accompagner et soutenir les parents à haut potentiel. Elles épluchent les quelques publications existantes et rencontres certains expert français. 
Leur démarches commencent pas l'analyse de ce qui se fait déjà dans d'autres pays francophones et très vite des contacts privilégiés sont établis avec e.a. les associations de France et plus particulièrement avec l'AFEP présidée par Sophie Côte.
D'autres parents vont se rallier aux premières rencontres informelles et très vite ceux-ci sont invités à se mobiliser ainsi que toutes connaissances afin de notifier directement aux différents ministres de l'enseignement (fondamental, secondaire, spécial et supérieur) les difficultés et souffrances que rencontrent les enfants à haut potentiel dans l'enseignement ordinaire, leur désarroi comme parents face à la méconnaissance des professionnels et le besoin cruel de mettre quelque chose en en place en Belgique francophone pour informer et accompagner ses apprenants à haut potentiel.

Premiers pas

Un petit groupe de départ établi les bases d'une l'ASBL qui portera le nom de EHP-Belgique, pour "Enfants à haut potentiel". Au départ, l'ASBL visait à développer une meilleure intégration familiale, scolaire et sociale des enfants encore souvent surnommés "surdoués".  Les statuts sont déposés le 26 avril 2004 et les premières activités se concentrent sur l'organisation de séances d'information, de conférences, de groupes de paroles entre parents, de sorties entre familles et de rencontres pour enfants ainsi que la publication d'une brochure d'informations et la mise en route d'une permanences téléphonique. C'est à cette époque que la Communauté française établi sa première recherche action en la matière et que, sous la tutelle du Ministre Pierre Hazette, dix projets pilotes sont financés au sein d'écoles à Bruxelles et en Wallonie.

Une ASBL qui grandit
Riche d
e nombreux partages d'expériences et de rencontres, l'ASBL s'adresse progressivement à l'ensemble des acteurs touchés par la question des enfants à haut potentiel. EHP-Belgique participe à des Journées pédagogiques et témoigne des difficultés que rencontrent les élèves à haut potentiel en primaires et en secondaires. L'ASBL développe son site web et rencontre un franc succès auprès des parents mais aussi des enseignants soucieux de mieux comprendre les spécificités du haut potentiel et les conséquence sur les apprentissages. Les colloques, séances d'information, émissions de radio, participations à des manifestions belges mais aussi françaises et suisses se suivent. L'équipe centrale, qui s'est entre temps élargie de compétences nouvelles, se réorganise et de nouveaux statuts sont déposés le 15 janvier 2006. 









Adolescence

Du côté des parents et de leurs enfants à haut potentiel, de plus en plus de demandes affluent des adultes pressentis ou déjà identifiés à haut potentiel ainsi que des professionnels de la santé, tant médical, para-médical que médico-social.